Comment économiser un max d’argent en voyage ?

comment-economiser-de-largent-en-voyage

Comment économiser un max d’argent en voyage ?

Dans cet article tu trouveras plein de bons plans et des réductions pour voyager toi aussi à moindre coût. Ce sont des liens de parrainage qui t’offrent des réductions, et à nous aussi. Alors bonne lecture 🙂

On nous demande souvent comment on fait pour voyager aussi souvent, ou plutôt non, on nous demande rien et on pense qu’on est simplement très riche. Alors même si, bien évidemment on se sent privilégié, on ne roule pour autant pas sur l’or, et on n’a toujours pas gagné au loto. Depuis des années nous nous donnons simplement les moyens, en travaillant à notre compte, d’avoir du temps et de voyager selon notre budget et nos envies. Notre but est de voyager le plus longtemps possible et avec un minimum de moyens. L’objectif à chaque voyage étant de dépenser autant, voir moins que si on restait chez nous. Nous avons accumulé au fil du temps et des expériences, des astuces simples que tout le monde peut utiliser et qu’on vous partage dans cet article, que ce soit pour un court séjour ou un voyage au long court. A la fin de l’article, je vous dis aussi comment nous gagnons un peu d’argent avec ce blog voyage.

Quelques exemples de notre budget (hors vols) lors de nos précédents voyages. Sachant que ce sont à chaque fois, des voyages où on ne se prive de rien :

Dès qu’il est question de budget, cela dépend bien évidement de chacun. Certains trouveront que c’est beaucoup, d’autres très peu. Dans tous le cas les idées qu’on donne dans cet article pourront s’appliquer à plusieurs profils de voyageurs.

Voici donc les critères importants selon nous, pour limiter les frais en voyage, tout en se faisant plaisir.

Organiser soit même son voyage

La première chose, qui peut paraître évidente, est d’organiser son voyage soit même sans passer par une agence. Ça prend du temps serte, mais c’est aussi un plaisir, de choisir soit même ses logements, de créer soit même son itinéraire… Cela permet aussi de sortir de sa zone de confort. Vous ferez des erreurs peut être au début, mais c’est pas bien grave. N’oubliez pas que vous partez en voyage, no stress.

Lire notre article sur : Comment on organise nos voyages

Le choix de la destination

Si on souhaite partir à moindre coût autant choisir un pays où le coup de la vie est faible. Pendant longtemps nous avons voyagé surtout en Asie du Sud Est, et pour cause. On peut manger dehors pour 3 euros, trouver des hôtels à 15 euros la nuit avec petit dej, voir moins parfois… Ce qui est encore mieux c’est de partir hors saison, quelque soit le pays. Pour chaque pays c’est différent, donc il suffit de se renseigner sur internet. Hors saison le prix des logements est deux à 3 fois moins cher, et les excursions également. Si vous partez dans un pays où la vie est onéreuse, il existe d’autres solutions dont je vous parle à la suite de l’article.

Se déplacer sur place en transport en commun, louer une voiture à un particulier

prendre le métro New YorkQue ce soit en Europe ou en Amérique du nord, on privilégie les transports en communs : bus, métro, vélib. On évite tant que possible les taxis. Par exemple pour New York, avec 32 dollars tu peux prendre le métro et le bus pendant une semaine. Généralement les transports en commun ne sont pas chers partout dans le monde. Pour l’Asie on loue généralement un scooter pour deux pour 5 euros la journée environ. Il nous arrive aussi de prendre des bus pour les longs trajets entre 5 et 15 euros en fonction du nombre de kilomètres. Le but selon chaque destination est de calculer ce qui est le plus intéressant financièrement pour se déplacer, on trouve facilement cette information sur les guides comme le routard, ou encore sur d’autres blogs voyages.

Si vous voyagez à plusieurs, ça peut valoir le coup de louer une voiture. Pour trouver le meilleur tarif, utilisez les comparateurs de prix spécialisés comme Carigami par exemple. A ce propos, nous avons testé au Quebec le concept de louer une voiture à un particulier avec Turo, c’est deux fois moins cher qu’une location classique.

Ou encore le covoiturage, avec les sites comme : Blablacar. Ces solutions permettent de faire des économies en tant que voyageur, ou d’en gagner en proposant son véhicule à la location ou en prenant d’autres voyageurs.

Voyager en van

Enfin, pour les voyages en Europe, les road-trip, nous avions à une époque aménagé notre camionnette. On l’avait acheté 1600 euros, et aménagée de nos mains pour 150 euros. En plus d’être notre véhicule quotidien, nous avons fait avec elle un road-trip d’Arcachon à La Sierra de Guara à moindre coût : 354 euros pour 2 semaines de vacances de rêve. Cela nous a rappelé des souvenirs, avec notre trip en van en Australie. Là encore, on avait acheté le van au début du voyage pour le revendre à la fin : opération quasiment blanche au niveau du transport. C’est comme si on avait payé uniquement l’essence, pour un voyage de 6 mois avec presque 20 000 km ça vaut le coup! Sans compter qu’on dort bien évidemment dedans, donc les nuitées te coûtent rien sauf quelques campings de temps en temps.

Les bons plans logements : Airbnb, Homexchange, Couchsurfing ou encore Helpx

Durant toutes ces années de voyage, nous avons utilisé plusieurs concepts de logements.

Nous avions fait du coushsurfing en Thaïlande, c’est tout simplement une plateforme qui permet de mettre en contact des voyageurs et des hôtes qui proposent le gîte gratuitement. Ceci dans un but de faire des rencontres et de partager un moment sympa.

Avec Warut notre hôte couchsurfer

Avec Warut notre hôte couchsurfer

Autre moyen de se loger gratuitement chez l’habitant, le helpx ! Un concept qu’on a beaucoup utilisé en Australie. Cette fois ci tu es nourri et logé en échange de quelques heures de travail pour ton hôte. Nous avons retapé une caravane et fabriqué du mobilier de jardin pour une association pour enfants sourds. Cela nous a permis de faire de belles rencontres et d’apprendre l’anglais. Pour cela il faut juste payer une cotisation annuelle d’une vingtaine d’euros lors de l’inscription. Pour un mois de Helpx à Brisbane on a dépensé 150 $ chacune, et on a amélioré considérablement notre anglais. Puis du côté de Cairns, nous avons fait la plus belle rencontre de notre voyage : Tanya. On est resté un mois et demi chez elle, on en parle ici.

Avec Tanya

Avec Tanya

Plus récemment au Quebec, nous avons testé l’échange de maison via Homeexchange. Encore une fois tu peux te loger gratuitement (tu as juste l’assurance à payer), et je te laisse voir à quel type de logement de rêve tu peux avoir accès ici. Pour tester, tu n’es pas obligé de prêter tout de suite ta maison, tu reçois des points dès ton inscription et cela peut te permettre de louer une maison partout dans le monde pour quelques jours.

louer un chalet au canada

Sur Airbnb nous avons souvent trouvé notre bonheur. Par exemple dans des villes chères comme Londres ou New York, tu peux trouver des appartements avec plusieurs chambres partagées avec d’autres voyageurs. Généralement tu as ta chambre et tu partages la salle de bain et la cuisine. Un peu à la manière d’une auberge de jeunesse mais sans le dortoir. A New York on a trouvé un appartement pour 350 euros les 5 nuits à deux, c’est quasi imbattable pour la ville. Idem pour Londres avec un logement proche du centre à 20 euros la nuit par personne.

Louer son propre appartement (airbnb, homexchange)

Pour amortir le conseil précédent, pourquoi ne pas louer votre propre logement pendant votre séjour ? Nous l’avons fait plusieurs fois ces deux dernières années. Si je te disais que lors de nos trois mois à l’île de la Réunion nous avons gagné plus de 1500 euros en louant notre appartement?! ou que la location de notre appartement pendant notre séjour à Londres a payé l’avion ?! Et oui!

Nous avons fait appel à une conciergerie qui s’occupait des entrées, des sorties, du ménage, et de l’optimisation de notre annonce. Alors serte ça a un coût (environ 20% des gains) mais c’est le prix de la tranquillité, et lorsqu’on est absent pendant longtemps on n’a pas vraiment le choix. A l’époque nous sommes passées par Luckeyhome. Il en existe plein d’autres moins chers qu’eux qu’on testera bientôt je pense.

L’avion : trouver les meilleurs tarifs

On continue sur les moyens de transports avec l’avion. Il est le moyen de transport le plus cher. C’est pourquoi quand on est ric et rac dans notre budget on choisi des destinations où il n’y a pas besoin de prendre l’avion. Si l’envie nous prend de partir au bout du monde, on regarde en fonction de la période, quel est le pays où le trajet est le moins cher. Ou au contraire, si on a une idée précise de destination, on regarde quel est la date la moins chère pour y aller.

Pour cela on utilise skyscanner pour avoir une idée globale de la meilleure période et pour facilement comparer les tarifs des destinations.  C’est simple, on utilise la fonction ‘mois le moins cher’ et ensuite on teste les dates avec le calendrier.

Une fois la destination/Période choisie, on repère la compagnie aérienne la plus intéressante. Et on réserve directement sur le site de la compagnie. Sur leur site on peut voir les tarifs de chaque jour et ainsi choisir le meilleur tarif aller retour. C’est le cas sur le site de air france, qui en plus propose des correspondances intéressantes au départ de Montpellier. Avec cette technique, nous payons nos billets d’avions pour le bout du monde entre 400 et 650 euros. (Asie, Amérique du nord, et bientôt Amérique centrale pour 580 euros au départ de Montpellier). Pour faire encore plus d’économie, prenez vos billets sans bagage en soute. On gagne de temps à l’arrivée et ça oblige à voyager léger.

Cela demande d’être flexible au niveau des dates, c’est sur que si vous avez vos congés qu’aux vacances scolaires, vous allez avoir du mal à appliquer ce conseil. Je précise aussi que lorsqu’on part loin en avion, on préfère aussi y rester au minimum 3 semaines pour amortir au maximum ces longs kilomètres parcouru. Ça me ferait chier de payer 400 euros ou 600 euros un billet d’avion pour rester même pas une semaine quelque part. Disons qu’on préfère faire des longs voyages mais moins souvent dans l’année, mais ça c’est un autre débat.

Pour les villes, utiliser des cartes pass

Pour les excursions dans les villes, on essaie toujours d’utiliser des cartes pass. Ce sont des pass avec une sélection d’excursions à des tarifs intéressants. Par exemple pour New York nous avons économisé 130 euros à toutes les deux avec la carte 3 activités sur Ceetiz.

Se renseigner sur les visites gratuites

Faire un maximum d’activités gratuites. La base est de se promener à pied, faire de la randonnée, ou encore profiter des journées gratuites dans les musées par exemple.

Voyager lentement

On le répète souvent sur ce blog, mais on voit de plus en d’avantages à voyager lentement. Bien sur si tu n’as pas beaucoup de vacances dans l’année, il est normal d’avoir envie de tout visiter une fois sur place. Le problème c’est que plus tu te déplaces, plus tu payes, plus tu te fatigues, et moins tu apprécies. Surtout pour les longs voyages. Rester longtemps au même endroit, permet de mieux maîtriser son budget, faire plus de rencontres, et c’est la que tu vivras tes meilleures expériences.

Je reçois souvent des demandes de conseils pour des itinéraires sur le blog, et bien souvent, on veut changer de lieu chaque jour pour en voir un maximum. C’est sans tenir compte des temps de trajet, à chaque fois que tu changes de lieu et d’hôtel, tu perds une demi journée, et à la fin du voyage, t’as l’impression d’avoir passé ta vie dans un véhicule et d’avoir subit ton séjour.

Prendre le temps en voyage

Carte bancaire (Orange Bank)

Pour économiser sur les frais bancaires en voyage, nous avons une carte bancaire chez Orange Bank. C’est simple avec la carte premium, les retraits et les paiements sont gratuits partout dans le monde. De manière générale on préfère retirer à une borne sur place, plutôt que de changer du liquide, ça revient beaucoup moins cher et ça évite les arnaques dans les bureaux de change.

En savoir plus sur la carte premium

Blogging : Le parrainage et L’affiliation

Pour être tout à fait transparentes avec vous, le blog que vous lisez actuellement nous a permis de voyager gratuitement plusieurs fois. Il arrive que des agences de voyages ou des offices de tourismes nous proposent des avantages pour voyager, en échange de contenu. Je précise que nous ne vivons pas à 100% du blog, comme certains le savent nous sommes freelance en webdesign et vidéos/photos. Toutefois depuis quelques mois, nous n’avons pas fait de voyage ‘sponsorisés’ ou ‘invités’. Le dernier étant un weekend de voyage presse à Saragosse il y a plus d’un an. En effet nous préférons privilégier notre temps libre pour voyager par nous même comme on l’a toujours fait, en optimisant notre budget avec toutes les astuces dites dans cet article.

En partageant avec vous nos expériences de voyage, nous établissons des partenariats de type affiliation et parrainages avec les différents outils utilisés. Donc par exemple quand on vous offre 25 euros sur airbnb, nous gagnons 15 euros lorsque vous avez fait votre premier voyage. Lorsque vous vous inscrivez sur Homeexchange via notre lien de parrainage, vous gagnez 100pts et nous gagnons 100pts également après votre premier voyage. Idem, lorsqu’on vous parle d’un logement qu’on a trouvé sur Booking, nous recevons une commission à chacune de vos réservations.

Ce système nous permet d’économiser plus pour voyager, et aussi d’amortir notre temps passé à partager nos aventures sur le blog.

Etre freelance pour voyager plus

Notre projet de vie depuis des années, est de travailler en tant que freelance dans le service pour pouvoir gérer notre temps, avoir un métier où il est possible de travailler à distance, et ainsi voyager toujours plus. Etre libre. C’est possible et c’est ce que nous vivons pleinement aujourd’hui. Alors pourquoi pas vous ?

comment devenir freelanceCOMMENT DEVENIR FREE-LANCE

Si tu souhaites te lancer dans la vie de nomade digital en tant que freelance mais que tu ne sais pas par quel bout le prendre, je te conseille le e-book de notre copine Nastasya de Valiz Storiz. Tu y trouveras un tas de conseils pour se lancer, comment s’organiser pas à pas, et surtout comment trouver une activité freelance viable et qui te ressemble, sans avoir forcément besoin d’être formé ou diplômé pour le faire, ET PLEIN D’AUTRES CHOSES. Je l’ai moi même un peut aidé sur la partie chiffre d’affaire, et les différences entre l’auto entreprise et une société…

LES DÉTAILS DU E-BOOK ICI

Marie-Laure Valat
Marie-Laure Valat
contact@blog-trotteuses.com

Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

No Comments

Post A Comment

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages