Comment devenir Propriétaire, Nomade Digital et Auto Entrepreneur à la fois

devenir propriétaire autoentrepreneur

Comment devenir Propriétaire, Nomade Digital et Auto Entrepreneur à la fois

Est ce possible d’être propriétaire en étant auto entrepreneur? Est ce compatible de voyager en tant que nomad digital tout en ayant un logement fixe et à soit? Peut être que tu t’es déjà posé la question, parce que tu aimerais avoir une vie palpitante de voyageur, être 100% libre, tout en assurant un minimum ton avenir. Voyager à temps plein c’est super, mais le jour où je vais avoir envie de me poser, je vais devoir tout recommencer à zéro.  C’est la question qu’on s’est posé il y a une paire d’années.

Notre parcours de Digital Nomade

En 2013 nous avons tout quitter pour voyager, on a vendu tout le superflu, on a quitté notre l’appartement qu’on louait… on ne savait pas exactement quand on allait revenir, mais on se disait que quoi qu’il arrive, on aurait tellement appris, on aurait tout le temps de tout recommencer. Durant ce voyage on s’est trouvé, nous même, et puis au bout de 8 mois on a eu envie de rentrer, tout en sachant qu’on repartirait d’une manière ou d’une autre. Sauf qu’en rentrant, pendant quelques mois, on a du retourner vivre chez nos parents, on s’est remise à bosser, moi en tant que webdesigner freelance, et Carole en tant que menuisière intérimaire. Et bien avec ce profil là, je vous laisse imaginer la galère pour trouver un appartement.

On a trouvé! un 25 mètres carrés, à moins de 500 euros, c’était petit mais cela nous permettait d’économiser pour se payer quelques voyages. 2 ans sont passés, et l’envie de repartir pour des voyages au longs cours se faisait de plus en plus forte. Mais à 30 ans passés, repartir plusieurs mois, tout quitter, et repartir à zéro dans cette histoire là, non merci… Soit on part pour de bon sans envisager de revenir, soit on s’organise autrement. Notre envie était de trouver un juste milieu. Parcequ’on aime rentrer chez nous à Montpellier, voir notre famille, nos amis, et avoir une vie posée de temps en temps, pour digérer nos voyages aussi.

Les conditions pour être Nomade Digital

Avoir un métier qui permet de travailler à distance

Entre temps Carole a changé de métier, parce que le métier de menuisier ne permet pas de vie nomade, elle s’est formée et a investie dans du matériel pour devenir photographe/vidéaste à Montpellier. C’était une première étape pour être toute les deux sur la même longueur d’onde, et vivre de nos passions, surtout qu’on peut même travailler ensemble sur des projets clients.

Photographe / Vidéaste

devenir photographe vidéaste

Carole propose donc ses services de photographe/vidéaste aux entreprises, dans l’événementiel et aussi via notre blog voyage. Nous avons depuis créé des vidéos et des photos pour différentes offices de tourisme et agences de voyage : Le Canigou, Le Berry, La Somme, L’AuvergneLa Laponie, Activités Smarbox.. Cette activité nous permet donc aussi de voyager en France et ailleurs. C’est aussi des services que l’on peut proposer pendant qu’on voyage même si cela demande beaucoup d’organisation en amont.

VOIR LE SITE DE CAROLE

Webdesigner

Moi même (Marie), je travaille maintenant depuis 2014 comme webdesigner, j’exerce ce métier depuis presque 10 ans, et je propose mes services essentiellement au petites et moyennes entreprises. Je peux tout faire à distance, d’ailleurs quand nous sommes à Montpellier je travaille de la maison, les échanges avec mes clients se font par mails et téléphone. Je peux organiser mes rendez vous comme je veux et mes clients connaissent parfaitement notre mode de vie. Je suis également formatrice wordpress à certaines périodes de l’année, dans ce cas je suis obligée d’être à la maison.

VOIR LE SITE DE MARIE

comment devenir freelanceCOMMENT DEVENIR FREE-LANCE

Si tu souhaites te lancer dans la vie de nomade digital en tant que freelance mais que tu ne sais pas par quel bout le prendre, je te conseille le e-book de notre copine Nastasya de Valiz Storiz. Tu y trouveras un tas de conseils pour se lancer, comment s’organiser pas à pas, et surtout comment trouver une activité freelance viable et qui te ressemble, sans avoir forcément besoin d’être formé ou diplômé pour le faire, ET PLEIN D’AUTRES CHOSES. Je l’ai moi même un peut aidé sur la partie chiffre d’affaire, et les différences entre l’auto entreprise et une société…

LES DÉTAILS DU E-BOOK ICI

Les conditions pour être propriétaire en tant qu’auto entrepreneur

Beaucoup de voyageurs choisissent de ne pas avoir de logement pour être totalement libre, ne pas avoir de loyer, de pas avoir de crédit. Nous on a réfléchis différemment. Comme on ne voulait pas avoir à revivre la même galère en rentrant de voyage, on s’est dit qu’il nous fallait un logement à nous, être propriétaire pour faire ce qu’on veut de notre appartement : Comme par exemple, louer l’appartement pendant notre absence. Chose que notre ancien proprio ne nous a pas autorisé à faire. Cela nous permet donc d’investir, d’avoir un pied à terre, et d’amortir le coût et les frais avec la location. Sur le papier, super idée, mais pour cela il faut répondre à plusieurs critères.

acheter un appartement quand on est autoentrepreneur

Faire un crédit immobilier en étant auto entrepreneur

Au début, tout le monde nous disait que ce serait impossible, alors on l’a fait!

3 ans de bilan

Pour demander un crédit en tant qu’auto entrepreneur, il faut avoir un minimum 3 bilans qui tiennent la route. J’entends par là que votre chiffre d’affaire s’approche du plafond (35 000 euros/an), qu’il y ait une progression, que vous ne soyez pas à découvert chaque fin de mois, que vos comptes soient bien tenus, et si possible que vous ayez déjà des devis signés pour les mois à venir. Cela montre tout simplement que votre affaire est sérieuse et viable.

> La banque va faire une moyenne de ce que vous avez gagné pendant les 3 ans pour définir votre salaire et se baser la dessus pour calculer votre taux d’endettement.

Bien choisir sa banque

Toutes les banques ne prêtent pas aux auto entrepreneurs, pour notre part nous sommes au CIC. Si vous n’être pas trop attaché à votre banque, je vous conseille de faire appel à un courtier. Il analysera votre situation et saura présenter votre dossier avec les bons arguments au banques. Vous bénéficiez de ses conseils et il vous trouvera le meilleur plan pour votre crédit. Pour ce premier achat on s’est débrouillé sans courtier, mais pour le prochain je ferais appel à leur service car je me rend compte qu’on aurait pu encore mieux négocier notre crédit. Par exemple j’aurais pu garder mon épargne, ou une partie.

Commencer petit

Demander un crédit à hauteur de vos moyens sur la durée la plus longue possible. Avant de faire ma demande de crédit j’ai fais une simulation pour savoir combien emprunter pour que le crédit ne dépasse pas un tiers de nos revenus, ou l’équivalemment d’un loyer. Nous avons aussi veillé à ce que ce montant soit potentiellement absorbé par une sous location sur Airbnb pendant nos voyages. Pour cela j’ai simplement regardé les tarifs d’un f2 sur airbnb à Montpellier, avec un taux de remplissage à 65%. Mon argument pour la banque fut : si je dois me loger en tant que locataire, je vais devoir payer la même sommes, voir plus… dons si on peut payer un loyer, on peut payer un crédit. Croyez le ou non cet argument nous a aidé.

Notre crédit aujourd’hui, est en dessous du prix d’une location pour ce type d’appartement (f2 sans le centre Montpellier – 42 mètre carrés)

simulation credit immobilier

Simulation pour un crédit de 150 000 euros

Si tu prends ton crédit sur 20 ans (sans apport), en admettant que tu achètes à 2 comme nous, cela fait 387.52€ par personne/mois. Alors oui, du coup le taux d’intérêt est plus élevé, mais ton pouvoir d’achat, chaque mois, l’est également.

Avoir un apport avantagera votre demande d’emprunt. Pour ma part j’avais depuis plus de 10 ans un PEL et idem pour Carole.

C’est quand même mieux d’acheter à 2

Bon tout dépend dans quelle région vous habitez en France bien sur, mais à Montpellier, un t2 c’est aux alentours des 140 000 euros, rajoutez à cela les frais de notaires… Donc c’est sur que seule, je me serais contentée d’un tout petit studio, c’est déjà ça me direz vous. Mais si vous êtes digital nomade, il vous faudra très certainement un coin bureau pour travailler.

Prendre son temps

Nous avons attendu janvier 2017 pour commencer nos recherches car on avait enfin mes 3 années de bilan, c’était de retour de notre voyage en Birmanie et Cambodge. Nous avons visité, beaucoup, beaucoup, beaucoup d’appartements. Au mois de mars, coup de cœur, nous avons fait notre offre, le crédit est passé, et au mois de juin, nous étions chez nous! Puis pendant plus de 6 mois, nous avons fait des travaux, nous les avons fait nous même, pour qu’il soit à notre gout et tout beau pour la location sur Airbnb. Donc pendant un an, nous avons très peu bouger, mais ce sacrifice n’est rien comparait à tous les avantages que cela nous apporte aujourd’hui. Au mois de février 2018 nous sommes partie plus de 3 mois à l’île de la Réunion!

devenir nomade digital

Notre but désormais, est de partir en voyage la moitié de l’année. Ce qui nous intéresse, c’est de rester longtemps dans une destination, comme nous l’avons fait à la Réunion et en Australie (notre premier long voyage). Cela permet de vraiment de s’immerger dans la destination, de s’y faire des amis et d’avoir la sensation de vivre dans le pays.

Louer son appartement sur Airbnb

Pendant notre voyage à la Réunion, nous avons donc mis en location notre appartement sur Airbnb, ça a parfaitement bien fonctionné, la location a amortie la plus part de nos frais fixes (crédit, assurances, internet). La location sur Airbnb mérite un article à elle toute seule : comment gérer les locations quand on est pas là, à quel prix, quoi déclarer pour les impôts, comment aménager son appartement. Nous avons beaucoup appris depuis et nous avons fait des erreurs, c’est pourquoi je vous donne rendez vous dans le prochain article.

VOIR NOTRE APPARTEMENT SUR AIRBNB

ou

DEVENIR HÔTE SUR AIRBNB ICI

ou

GAGNEZ 25 EUROS SUR VOTRE PROCHAINE RÉSERVATION ICI

Comme vous pouvez le voir, être auto entrepreneur, voyager, et être propriétaire, n’est pas incompatible. Le tout est de bien réfléchir sont projet, de l’optimiser au maximum, pour construire sa propre vie de rêve. Chacun à sa façon se voyager, chacun à sa propre définition de la liberté, et devenir nomade digital n’implique pas forcément de vivre en marge de la société. Pour nous c’est simplement utiliser les moyens à notre disposition aujourd’hui pour l’adapter à sa propre vie. Cela demande de la discipline, des efforts, mais quand c’est pour notre bonheur ce ne sont que des étapes. Par contre il faut savoir que, si demain nous n’avons pas de travail, nous n’avons pas droit au chômage, il y a des mois supers, et il y a des mois moins bien. Mais notre liberté, n’a pas de prix. Et si cela peut vous paraître paradoxal au départ, on se sent beaucoup plus libre aujourd’hui en étant propriétaire, on peut partir et revenir, autant de fois qu’on le souhaite.

Est ce que cette démarche t’inspire? est ce que tu es dans une phase de réflexion? Partage nous ton expérience et ton ressentie dans les commentaires! Nous y répondrons avec grand plaisir.

Marie-Laure Valat
Marie-Laure Valat
contact@blog-trotteuses.com

Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

5 Comments
  • Audrey
    Posted at 14:26h, 14 décembre

    Merci pour cette chronique. Moi-même traductrice autonome et aspirante au nomadisme numérique, je suis aussi propriétaire. Je n’ai pas connu les galères de crédit puisque mon mari est salarié, ce qui est toujours un atout pour contracter un prêt. Nous possédons deux logements locatifs car le prix de l’immobilier dans notre coin de Canada est très très avantageux.

    Chacun est différent, mais même si l’assurance et la gestion des locataires me donne parfois mal à la tête, être proprio est pour nous une base du nomadisme numérique. Car comme tu le dis, sous-louer son logement quand on part, ce n’est souvent pas une option (de mon point de vue de proprio, je trouve ça normal : je veux savoir qui occupe mon logement !). Être proprio, c’est pouvoir louer sur AirBnB ou prêter notre logement en notre absence. C’est avoir l’assurance de retrouver un chez-soi quand on rentre (je suis très casanière entre mes voyages, en fait). J’envie, sur certains points, ceux qui n’ont nulle part où aller et aucun souci à gérer sur le plan immobilier, mais je préfère encore me coltiner mon assurance qu’être dans l’incertitude quant à mon devenir quand je reviens de voyage. C’est sûr que les frais d’entretien nous coûtent parfois quelques voyages. Mais globalement, je suis contente d’avoir fait ce choix. Et je suis contente de lire d’autres voyageurs qui font le même choix. Bien souvent, c’est aussi une question de cheminement dans la vie : quand on dépasse la trentaine, on a aussi davantage les moyens de se payer un logement et moins envie « d’amour et d’eau fraîche » que les voyageurs dans la vingtaine.

  • Marie-Laure Valat
    Marie-Laure Valat
    Posted at 14:42h, 14 décembre

    Exactement, je pense qu’on est dans la même démarche. L’idée de pouvoir sous louer nous a fortement aidé à prendre notre décision. C’est sur qu’on a aussi plus d’impôts… Mais le jeux en vaut la chandelle. Comme tu dis ça fait du bien de renter chez soit, on est aussi assez casanières quand on rentre de voyage. Je pense que c’est un bon choix pour avoir ce mode de vie sur le long terme.

  • Thefrenchnomad
    Posted at 21:02h, 14 janvier

    Super Article ! Les mentalités evoluent et de plus en plus de gens ne souhaitent pas rester figé à un seul endroit. Je trouve ça super, mais effectivement, il faut un métier qui permette de le faire. Bravo à vous en tout cas, et bravo pour la qualité de vos articles.

  • Marie-Laure Valat
    Marie-Laure Valat
    Posted at 15:19h, 19 janvier

    Merci beaucoup pour ton commentaire. Je pense que de plus en plus de métier le permette. Mais c’est faut la plus part du temps être à son compte… Enfin je pense qu’il existe plusieurs possibilités et formats pour trouver un équilibre entre travail, voyage, et liberté

  • discoveRin
    Posted at 16:02h, 16 février

    Un gros merci pour ce témoignage plus que rassurant ! Cela fait vraiment plaisir à lire et montre que tout est possible avec de la volonté et une bonne organisation. 🙂

Post A Comment

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages