Dans la jungle de Chiang Rai

Chiang Rai

Dans la jungle de Chiang Rai

Chiang Mai ne nous avait pas comblé d’authenticité, nous décidons donc d’aller voir ce qu’il se passe du côté de Chiang Rai, d’après notre guide lonely planète et les gens que nous avons rencontrés, celle-ci semble plus correspondre à ce que l’on recherche. C’est en cherchant sur internet un hébergement que je tombe sur le site de Akha Hill House, celui-ci présente un petit village perché sur une montagne, des bungalows en guise d’hébergement avec vue imprenable sur la jungle et des activités en tout genres y sont proposées, notamment des treks non loin des villages du peuple Akha… et un peu de calme et d’air pur ne nous feront pas de mal.

Notre arrivée à Akha Hill House

Trois heures de bus plus tard nous voilà à Chiang Rai, l’ambiance y est plutôt cool, c’est un peu Chiang Mai 10 ou 15 ans avant. Nous avons rendez-vous au Akha River House où un pic up nous attend pour nous mener jusqu’à notre bungalow perdu dans la montagne. Nous grimpons à l’arrière du 4×4 et nous faisons un road trip d’une heure dans les montagnes avec en prime un fabuleux couché de soleil. Ça fait cliché mais être à l’arrière d’un pick up avec tes sac à dos, découvrir des paysages magnifiques et ne pas savoir où tu vas, tu te dis « ça y est CA c’est l’aventure » !

En début de soirée nous arrivons à destination à 1500 mètres d’altitude, des animaux trainent un peu partout, des poules, des chiens, des chats, et à la réception une jeune fille un peu surprise de nous voir. Je lui explique que nous avons réservé 3 nuits mais elle semble un peu déboussolée. Au bout d’une dizaine de minutes une autre jeune fille nous accompagne à notre « chambre ». Des escaliers boueux, puis une terrasse en bambou complétement défoncée; elle ouvre la porte, et nous découvrons où nous allons dormir. Une cabane en bambou avec climatisation naturelle, c’est à dire que le plancher est suffisamment écarté pour laisser passer l’air et les bestioles; et une petite salle de bain pas nettoyée. Notre arrivée les a visiblement pris de cours et ils n’ont pas préparé la chambre. Nous restons debout avec nos sacs à dos sans un mot pendant une longue minute!…

Il fait presque nuit, nous allons sur la terrasse commune commander le souper et nous rencontrons un couple d’américains qui avaient visiblement passés une bonne journée à marcher dans la montagne, cela nous rassure. Nous dinons en leur compagnie et le tonnerre se fait entendre suivit de sa pote… la pluie… nous retournons à notre bungalows dont la terrasse avait été prise d’assaut par des chauve souris! « hmmm sympa ».

Nous fermons la porte et là, le déluge! nous préparons notre lit avec la moustiquaire nous nous faufilons dedans sans plus bouger. Dormir dans une cabane en bambou en pleine tempête c’est avoir l’impression qu’à tout moment le toit te tombe sur la tête. A la fin de l’orage nous entendons tout un tas de bestioles sur le toit…

Carole : »Demain on s’en va » Marie: »Oui… » Carole: »Qu’est ce qu’on était bien avec Sowat » Marie: »Grave… »

Mais le voyage c’est aussi sortir de sa zone de confort, c’est ce que nous étions venu chercher et le lendemain nous avions curieusement bien dormi. Après un bon petit déjeuner sur la terrasse avec vue sur la jungle nous étions conquise. Nous profitons du premier jour pour nous reposer, profiter du lieu, nous acclimater et trouver l’inspiration pour alimenter le blog.

Voir logement Akha Hill House à partir de 9 euros la nuit

Un trek d’une journée dans les montagnes de Chiang Rai

Un trek d’une journée avec un guide est proposé par la maison, nous réservons la journée suivante à cette activité que nous partageons avec un jeune suisse rencontré la veille. Au programme, départ à 9h30 avec Somiot et son fils, petite marche d’une demi heure jusqu’à un point de vue superbe. Enfin, je dis petite marche, mais la côte est raide et en plein soleil, ce qui fait un bon échauffement. Puis randonnée d’environ une heure sur un sentier en forêt jusqu’à une clairière où notre guide nous montre l’art de couper le bambou. Il en existe 10 sortes dans ces montagnes, certains son utilisés pour fabriquer les maisons, d’autres pour confectionner des objets ou pour tout simplement les manger dans la soupe.

Carole est une nouvelle fois frappée par une déformation professionnelle! Elle ne peux s’empêcher de sortir son couteau suisse et d’imiter Somiot, elle fabrique un bol en bambou et des baguettes!

Puis nous continuons notre trek jusqu’à la rivière pour pêcher, mais nous ne repartirons qu’avec quelques crabes et un petit poisson. L’heure du repas arrive, notre guide nous concocte un bon repas, des bambous sont utilisés pour faire la soupe ou une omelette, d’autre comme récipient, et nous mangerons même avec des baguettes en bambou fabriquées sur place.

Une fois le ventre plein le trek se poursuit, nous traversons des rivières sur des ponts en devinez quoi?… en bambou, ainsi que des champs de litchis délicieux.

Mais tout en haut de la montagne, un spectacle de désolation, il fait très chaud et pour cause, il n’y a plus d’arbres. La déforestation commence à faire des ravages, car les chinois veulent en faire des rizières…

Nous retournons dans la forêt sur un sentier étroit pour rejoindre la cascade, et quelle cascade! Pas moins de 18 mètres de haut, une chute d’eau impressionnante dans laquelle nous allons nous baigner. Une pose fraicheur bien méritée avant de retourner à la maison.

Et après qu’est ce qu’on fait?

Le soir même il faut décider de la suite du voyage. Rassasiées des montagnes, de la tranquillité, des temples, et bien d’autres choses, se sont des envies de sables blancs et d’eaux cristallines nous envahissent.

Alors cap vers le sud à présent!

https://www.carigami.fr/louer-thailande.html



3835_563_photo-Olivier-SimbozelPour un voyage personnalisé et authentique en Thaïlande
, prenez contact avec Olivier, l’expert locale de TraceDirecte.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler en Thaïlande avec un numéro gratuit !

 

Marie-Laure Valat
Marie-Laure Valat
contact@blog-trotteuses.com

Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

8 Comments
  • dorian et nath
    Posted at 19:00h, 12 mai

    Coucou les filles merci de nous faire découvrir votre aventure à travers vos superbes photos et vidéo, on espère voir bientôt des photos de sable fin et d’ eau cristalline.:)
    Que votre voyage continue ainsi !
    GROS BISOUS !!!!!!!!!!!!!!!!

  • dany et delphine
    Posted at 18:43h, 13 mai

    Ouah ….la vidéo est magnifique on a vraiment l’impression d’être avec vous….c’est chouette
    éva veut vous rejoindre pour le gouter et venir se baigner avec vous …
    dany trouve que vous avez de la chance d’avoir fabriqué des bols en bambous ils sont trop jolis….
    Continuez à vous éclatez vous rayonnez.. et vous nous faites rêver..Enormes bisous…

  • Marie-Laure
    Posted at 11:36h, 14 mai

    Yeah! merci pour vos commentaires qui nous donnent encore plus envie de faire d’autres vidéos pour vous! très bientôt les Iles rien que pour vous! kiss

  • Marie-Laure
    Posted at 11:39h, 14 mai

    Merci, merci….on attend eva pour le gouter et la baignade et si les bambous tiennent le coup pendant un an je les donnerais à Danny….Merci bcp à vous…vous nous donnez de la force pour continuer….Gros bisous à vous tous en espérant que tout ce passe bien à Aumes….

  • Voyage dans la jungle : 5 blogs qui l'ont osé
    Posted at 17:00h, 17 février

    […] à de nombreux sentiers de randonnée. C’est l’un d’eux qu’ont parcouru les Blog Trotteuses le temps d’une […]

  • Notre itinéraire de 4 semaines en Thaïlande |Blog Trotteuses
    Posted at 19:40h, 11 septembre

    […] Lire notre article sur Chiang Rai […]

  • Moyaert
    Posted at 21:26h, 14 novembre

    Bonsoir, Déjà Merci pour le partage ;o)

    Concernant le trek? comment aviez vous procédé pour le réserver?

    merci

  • Marie-Laure Valat
    Marie-Laure Valat
    Posted at 15:16h, 21 novembre

    Bonjour, nous avons tout fait sur place, avec la guest house

Post A Comment

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages