Un road trip en Van à l’île de la Réunion : Conseils, Itinéraire, Budget

louer un van à la Réunion

Un road trip en Van à l’île de la Réunion : Conseils, Itinéraire, Budget

Vous connaissez notre faible pour les road trip en van ? Et bien je dois vous avouer une truc, à la Réunion, on a n’a pas résisté. On a vu qu’il était possible d’en louer, et on a succombé à la tentation, d’être libre, de dormir en plaine nature, et de découvrir l’île autrement. Cela nous permet aujourd’hui de vous faire un retour sur cette expérience, car effectivement c’est une des options pour voyager à la Réunion. On vous donne notre avis complet à la fin de l’article.

Voyager en van à la Réunion

Effectivement, cela permet d’avoir le véhicule + le logement et de se déplacer librement. Il est possible de passer la nuit dans les aires de pic nic de l’île et il y en a beaucoup, sauf quand il y a un panneau comme quoi c’est interdit. Il existe aussi des campings et des camping à la ferme pour avoir un peu plus de confort (l’eau et l’électricité). Les vans sont équipés d’une kitchenette et d’un frigo, ce qui permet de se faire à manger sans forcément aller au restaurant ou manger des pic nic froids tout le temps. Je pense que cette île est bien adaptée pour accueillir les voyageurs en van, sauf quelques détails qui demandent un peu d’organisation.

INFOS PRATIQUES

Pour louer un campervan vous devez avoir minimum 23 ans et 3 ans de permis. Le permis B suffit.

Il vous faudra laisser un chèque de caution, ou une empreinte carte bleu, d’un montant de 2 500 euros. Cette sommes n’est pas débitée.

Matériel :

Selon le van que vous louez, vérifiez ses équipements tel que, la possibilité de charger vos téléphones, des couvertures et coussins (ceux ci peuvent être en option), ou encore une douche solaire…

Vos affaires :

Si vous voyagez depuis la métropole, essayez de voyager léger, car les rangements sont assez limités. Prenez des vêtements pour le chaud et pour le froid, car en montagne ça caille vraiment.

Louer un campervan à la Réunion

Aujourd’hui j’ai relevé 3 compagnies qui louent des vans ou des camping-cars sur l’île. Tout va dépendre de votre budget et des disponibilités, car j’ai cru comprendre que le concept plais aussi aux locaux.

road-trip-van-ile-de-la-reunion

Run a Van (celui qu’on a choisi)

Ce prestataire local se situe à Saint Leu sur la côté ouest, et proposent différents gabarits de véhicules. Nous avions le Camper Van Confort, et pour 5 jours et 4 nuits cela nous a coûté 459 €, ce qui fait quand même plus de 114 euros la nuit…oui… Je vous avoue que nous n’avons pas été séduite à 100% par la prestation (la faute à pas de chance?) Pour éviter de vous écrire un roman sur l’article je vous propose de lire mon avis posté sur google ici, vous verrez aussi d’autres avis, bons et mauvais, à vous de vous faire une idée 😉 Mais grossomodo on a pas trouvé l’aménagement super pratique, la literie pas top, le chargeur de portable ne marchait pas, la porte latérale avait du mal à s’ouvrir, pour un truc tout neuf ça fait beaucoup. Par contre côté mécanique et modèle du véhicule c’est parfait pour les routes sinueuses de l’île.

SITE : runavan.re

Blacksheep

Ce prestataire est une chaîne assez connue dans le monde entier, on ne l’a pas testé mais il faudrait savoir si l’aménagement est mieux fait chez eux. Ils se situe à la Saline les hauts sur la côte ouest.

SITE : Black Sheep Réunion

Camping Car Réunion

Pour un véhicule avec plus d’espace et de confort, louez un vrai camping car, par contre attention aux routes encore une fois. Mais si vous avez des enfants ça peut être cool.

SITE : campingcarreunion.com

Notre itinéraire : 5 jours en Van à la Réunion

Volcan de la Fournaise pendant l’éruption : 1 nuit

Cirque de Salazie – Hell-Bourg : 2 nuits

L’entre deux : 1 nuit

Volcan de la Fournaise pendant l’éruption : 1 nuit

Depuis plusieurs jours le volcan de la fournaise était en éruption, alors on ne pouvait pas rater l’occasion d’y passer la nuit avec notre van. C’est sur le parking juste après la plaine des sables que nous avons garé notre véhicule. Avant la tombée de la nuit nous avons donc fait la petite randonnée du Sentier du Tremblé (1h). On a pu observer tranquillement le couché du soleil, le volcan en éruption et rentrer nous coucher quand on avait trop froid. Bon j’avoue qu’on s’est quand même gelé dans le van, malgré une couverture et le fait qu’on est dormi habillées avec nos vestes… La nuit ne fut pas de tout repos.  On est resté qu’une nuit du coup.

road-trip van île de la réunion

Mais le spectacle en valait bien la peine. C’est la deuxième fois qu’on a la chance de l’observer, ça reste un des moment les plus forts de tous nos voyages réunis.

éruption volcan de la fournaise

2 ème éruption volcan de la fournaise 2018

Bon ça se passe de commentaire, les photos disent le reste 🙂

éruption volcan de la fournaise 2018

Cirque de Salazie – Hell-Bourg : 2 nuits

A la base on voulait dans l’idéal faire une nuit dans chaque cirque, mais en 4 nuits + les trajets, c’était trop court. Alors on a regardé la météo, et on a vu que sur Salazie le temps était plutôt bon, alors cap sur le Cirque de Salazie! La route pour y accéder est magnifique, rien que le road trip vaut le détour. C’est plein de cascades sur le bord de la route dont le voile de la mariée. Nous avons roulé ainsi jusqu’à Hell Bourg, qui est le seul village classé plus beau village de France de l’île. Réputé pour ses cases créoles, il est très touristique, on a apprécié se balader dans ses rues.

Ici on a choisi de dormir au camping à la Ferme, pour pouvoir se doucher, et avoir de l’électricité (cf panne du chargeur dans le van)

campinglerelax.e-monsite.com :  11 euros la nuit par personne

hell-bourg-reunion-roadtrip-van

Balade jusqu’à Grand Ilet

Etant donné le temps maussade, on a abandonné l’idée d’une rando et on a profité de notre véhicule pour rouler un peu dans le coin. La route jusqu’à Grand Ilet est encore une fois sublime, on se croirait parfois au Canada, avec ses torrents et ses grands arbres.

dans le cirque de Salazie

Arrivé au village, on découvre un havre de paix, avec sa petite église blanches, ses petits commerces encore dans leur jus et quelques jolies cases créoles.

eglise-creole-reunion

On s’arrêtera là pour pic niquer, et boire un petit café. En fait on a passé la journée à rouler, s’arrêter faire des photos, profiter des points de vues. On cherchait aussi un coin sympa pour la nuit, mais plus on montait, plus le temps était moche et froid et plus il y avait d’arbres cassés sur la route… En effet, une semaine plus tôt une grosse tempête avait fait de gros dégâts. Du coup, en fin d’après midi, on a décidé de retourner au même camping pour la nuit.

case-creole Salazie

Le Voile de la Mariée

Le lendemain matin nous reprenons la route vers la côte est, et comme toujours, en faisant des stops pour profiter des points de vues et des magnifiques cascades comme le célèbre voile de la mariée. Elle est visible de la route, est les places sont chères. Il existe une petite route pour s’en rapprocher mais notre van était trop gros (on a eu peur).

cascade-voile-de-la-mariée

Halte au Bassin la Paix

Arrivé du côté de Bras Panon, on a fait une pause au Bassin la Paix pour se dégourdir les jambes. Encore un endroit magnifique, il faut marcher un petit quart d’heure pour y accéder, et descendre des escaliers assez raides. Un bemol tout de même, le chemin était dégueulasse, plein de déchets laissés par les visiteurs. C’est vraiment rageant quand on voit la beauté de ce lieu que les gens n’aient pas le réflexe de le protéger, de le respecter… Bordel!

Depuis peu, il est interdit de s’y baigner, il y a eu plusieurs accidents mortels dans cette cascade. Avec les fortes pluies, le débit peut très vite augmenter et devenir dangereux, des tourbillons se forment en plus de la force de la cascade. On est donc resté sagement sur le côté à contempler le spectacle.

bassin-la-paix

L’entre deux : 1 nuit

On a longtemps hésité pour notre dernière nuit entre la plage ou la montagne. Mais comme on avait déjà bien profité du bord de mer pendant le reste du voyage, alors on a choisi de visiter un endroit qu’on avait pas encore vu : l’Entre Deux, comme son nom l’indique, entre la mer et la montagne. Un village où il fait bon vivre, on a l’impression d’être dans un cirque, alors que non, et on est à 20 minutes de la mer. Ici on a trouvé un petit camping quasiment chez l’habitant et le soleil est au rendez vous 🙂

l'entre-deux

Le Camping de L’entre deux

L’entre deux songes : Un véritable jardin d’Eden qu’Isabelle et son mari entretiennent avec passion. L’accueil y est très chaleureux, si on avait découvert cet endroit avant on serait venu y passer quelques jours. Le jardin est aménagé pour accueillir un ou deux vans, puis propose des tentes toute prêtes, et aussi des cabanes dans les arbres, on peut poser sa propre tente, ou encore juste un hamac. C’est trop beau avec le ruisseau qui coule au milieu. La salle de bain est partagée ainsi que la cuisine, tout est trop mignon. On y a fait de belles rencontres d’autres voyageurs et de locaux, du coup on a passé la soirée là.

Tarif : A partir de 12 euros pour poser sa tente, à 65 euros pour 2 dans une cabane dans les arbres. Toutes les info ici.

camping-entre-deux-reunion

Visite guidée des cases créoles à l’Entre Deux

Après une bonne matinée à papoter avec Isabelle, on avait rendez vous à l’office de tourisme pour une visite guidée. L’Entre deux est connu pour la qualité de ses cases créoles, certaines sont restaurées et d’autres sont malheureusement à l’abandon. Pour vous sensibiliser à cette culture, et à la protection de ce patrimoine, je vous conseille vivement le parcours avec Etienne. On apprend plein de choses sur l’histoire de l’île, l’évolution de l’architecture… ça donne envie d’acheter une case pour la retaper, surtout quand on voit certaines constructions (dégueulasses) d’aujourd’hui.

Les cases sont construites pour économiser de l’énergie, que ce soit le chaud, le froid, les courants d’air, les volets… on ferait mieux de s’en inspirer, on a rien inventé.

10 euros par personne / Infos ici : tourmag.com

case-creoles-entredeux

Notre avis et nos conseils pour un trip en van à la Réunion

Si vous venez 15 jours par exemple, vous pouvez faire une semaine en van et une semaine en auberge. Car c’est intéressant de voir les deux. Niveau budget, je ne pense pas que le van soit plus intéressant que de louer une voiture et dormir en auberge (surtout si vous êtes deux).

Budget

Pour exemple louer un van coûte plus de 100 euros par jour + quelques camping de temps en temps. 

Alors que louer une voiture à la Réunion est aux alentour de 20 euros/jour et une auberge est à partir de 40 euros la nuit à 2, il y a très souvent des cuisines partagées… donc voyez c’est kif kif.

Exemple d’auberges à Salazie entre 40 et 60 euros

De plus, si par exemple vous voulez partir une nuit à Mafate, vous aurez moins de mal à laisser votre voiture à 20 euros la journée que votre van à 100 euros.

L’Ile de la Réunion est super pour un trip en van, avec ses aires de pic nic en pleine nature et ses campings à la ferme, on peut aller partout (sauf Mafate bien entendu). On ne regrette absolument pas l’expérience, 4 nuits c’était trop court.

Marie-Laure Valat
Marie-Laure Valat
contact@blog-trotteuses.com

Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

1Comment
  • Houston MacDougal
    Posted at 14:53h, 23 novembre

    Très inspirant ce voyage, ça donne envie de faire à la Réunion, et tant pis si ça fait un peu loin 😉

Post A Comment

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages