2 semaines à L’île Maurice : nos impressions / infos pratiques / budget

2 semaines à l'île maurice

2 semaines à L’île Maurice : nos impressions / infos pratiques / budget

L’île Maurice; qui n’a pas des images paradisiaques dans sa tête dès qu’il entend le nom de cette île? Elle évoque les vacances, la farniente, les plages paradisiaques, les lunes de miel… Durant notre voyage de 3 mois à la Réunion, on a décidé de se faire un petit saut de deux semaines sur l’île sœur, comme ils la nomment ici. Et puis, nous avons une amie blogueuse Mauricienne Nadine, qui vit la bas, et qui nous a proposé de nous héberger pour notre séjour. Alors comment résister? 

Au premier abord, on connaît tous l’image touristique que l’île Maurice dégage. A savoir gros hotels de luxe en all inclusive, une destination pas tellement prisée des backpackers ou voyageurs indépendants. C’est justement ce qui nous a intéressé, essayer de découvrir une autre facette de l’île. Qu’en est-il de la vie locale? Est ce une destination où on peut partir à l’aventure comme bon nous semble? est ce que toutes les plages sont être privatisées par les hotels? Bref, trêve de suspense, c’est insoutenable.

Dans cet article on vous donne nos impressions sur l’île Maurice, qu’est ce qui nous a marqué? Déplu? Mais aussi quelques conseils pour voyager en mode libre !

2 semaines à L’île Maurice : Nos impressions

Alors ce qui est sur, c’est qu’après 1 mois à la Réunion, le changement d’ambiance s’est fait vite sentir. Les deux îles ont beau être proche, elles sont incomparables, tant au niveau du relief, que de la côte. Le touriste ne recherche pas la même chose d’une île à l’autre. Dès notre arrivée, nous avons décidé de louer une voiture pour pouvoir aller où bon nous semble. Nous logeons à Tamarin dans le sud ouest de l’île. Au début du séjour, nous nous sommes d’abord dirigé vers les parcs nationaux tout proche comme Chamarel, un incontournable. Et même si c’est très joli, on sent que les choses ont été très, voir trop facilités pour le touriste, ça fait un peu parc d’attraction, avec le petit chemin tout propre pour aller d’un point d’intérêt à l’autre…

Si vous faites le tour de l’île sans trop gratter, vous aurez cette même sensation un peu partout. On vient vous voir sur la plage pour vous proposer des excursions en bateau, pour l’observation des dauphins… mais être 50 bateaux dans la mer à courser un dauphin, je sais pas vous, mais c’est pas le genre d’activité que l’on a envie de soutenir. Les premiers jours on avait vraiment une impression où, les touristes sont stockés d’un côté pour se divertir, et les locaux de l’autre qui font leur vie; souvent un peu coupés des atouts de leur propre île.

Jusqu’au moment où on s’est dit ok, faisons différemment, on roule, on se perd et on s’arrête là où bon nous semble. Allons rencontrer les gens, et voyons ce qu’il se passe… A partir de là, on a découvert des plages paradisiaques que pour nous, des petits villages en bord de mer trop mignons, on a mangé dans la rue, on est aller à la rencontre des mauriciens, avec le prétexte de les prendre en photo… Bref, on a commencer à kiffer. Les gens sont d’une gentillesse et d’une douceur comparable à celle de l’Asie du sud est. Les influences des différentes cultures, hindous et créoles principalement, en font un lieu d’une richesse culturelle unique au monde. Nous sommes beaucoup attardé sur le côte sud qu’on a adoré.

Et puis surtout, nous avons eu la chance d’être accueilli par notre amie Nadine, une fille avec un cœur tellement énorme. Elle nous a accueilli comme des reines, et a pris du temps pour nous, pour nous faire découvrir sa culture, son île, sa famille, ses amis. On l’aime très fort.

Nous avons bien manger pendant ce séjour, un peu trop même, la cuisine est un délice, imaginez vous pouvoir manger chinois, indien, et créole au quotidien!

Ce que je peux vous dire avec le recul, c’est que 2 semaines c’était trop court. On a pas tout visité loin de là, mais on ne regrette rien.

2 semaines à L’île Maurice : Infos Pratiques

Mais au fait, on parle quelle langue à l’île Maurice ? Ce pays est assez atypique pour cet aspect là. La langue officielle est l’anglais, mais dans la vie sociale on parle français et créole. Du coup l’anglais est surtout utilisé pour l’administratif, les lois, les panneaux sur la route…les trucs chiants quoi… Pour comprendre pourquoi il faut savoir que, l’île Maurice a été d’abord Portugaise (de 1500 à 1598), puis Hollandaise (de 1598 à 1710), puis Française (de 1715 à 1800), puis Anglaise (de 1810 jusqu’à l’indépendance en 1968). Les Mauriciens sont restés très attachés à la langue française donc, et les anglais n’y ont pas vu d’inconvénient.

Prendre l’avion pour l’île Maurice depuis la Réunion

On peut tout à fait venir à l’île Maurice depuis la métropole directement, dans notre cas il a fallu prendre l’avion depuis la Réunion. On peut partir de l’aéroport de Saint Denis ou de Saint Pierre. C’est donc un choix à faire en fonction de la situation de votre logement. 2 compagnies opèrent cet itinéraire, Air Mauritius et Air Austral. Ce trajet en avion d’une quarantenaire de minutes, et réputé comme étant le plus cher au monde, nous avons payé 255 euros, c’est le tarif que l’on trouve le plus souvent. Il y a des promos dans l’année mais il faut vraiment tomber aux bonnes dates. Nous avons pris nos billets à l’avance, lorsque nous étions encore en métropole en comparant sur Skyscanner.

Vols Réunion > Maurice , le mois le moins cher CLIQUE ICI POUR VOIR LES TARIFS

 

A noter qu’il n’y a pas besoin de visa, mais il faut absolument le passeport. Dans l’avions il faudra remplir le formulaire d’entrée, veillez à avoir l’adresse complète de votre point de chute, et le numéro de téléphone. Ils sont très exigeants à la douane avec ça.

Le taux de change

La monnaie locale à Maurice est le Roupie. 40 roupies représentent à peu près 1 euros. Vous pouvez faire votre change de monnaie directement à l’aéroport et dans les banques sur l’île. Il y a aussi des distributeurs qui permettent d’échanger des euros en espèce. Le taux est sensiblement le même partout.

Internet : prendre une carte sim locale

Comme à notre habitude nous achetons toujours une carte sim prépayée dès qu’on arrive dans un nouveau pays. Cela nous permet de pouvoir téléphoner sur place (agence de location de voiture, excursions…) et d’avoir internet avec la 3g durant tout le séjour. Indispensable pour des blogueuses 😉

Vous pourrez en acheter dans les supermarchés, nous avons choisi EMTEL qui a une bonne couverture 3g, plusieurs forfaits vous serons proposés à partir de 10 euros. Bien évidemment votre téléphone doit être débloqué. La vendeuse vous fera la manipulation pour activer la carte.

On n’a pas trouvé de cafés en bord de mer avec une bonne connexion internet, pour ça c’est dommage quand on veut travailler tout en voyageant. On s’en est sorti avec le partage de réseau.

Louer une voiture à l’île Maurice

Au départ on avait envie de louer un scooter, mais dans le sud ouest on a pas trouvé, ou du moins, il fallait avoir le permis moto. Avec beaucoup de tristesse on a fini par louer une voiture. C’est un peu plus cher qu’à la Réunion, à partir de 25 euros par jour. Nous avons loué notre voiture chez S&F Car Rental à Tamarin, c’était pratique d’avoir le loueur directement dans notre village. Par contre comme c’est un petit bureau, ils ont du mal à être disponible en cas de pépin. Et on en a eu (panne de batterie, crevaison…)

Attention car ici on roule à gauche, donc si vous n’avez pas l’habitude c’est en prendre en compte. De plus même si la circulation est cool dans les campagnes, la conduite Mauricienne est très approximative.

Lors de la location une caution vous sera demandée à régler par carte bancaire, votre compte sera débité de cette somme pendant le durée de la location (370 euros dans notre cas pour 2 semaines de loc). Puis cette sommes vous sera remboursée après le retour du véhicule (en bon état bien sur). Le remboursement se fait sous une petit semaine, pas de panique.

Se déplacer à Maurice :

Si vous ne vous sentez pas de louer une voiture, vous pouvez prendre les services d’un taxi pour la journée et visiter une région, il faut compter entre 50 et 75 euros la journée, ça vaut le coup à plusieurs personnes. On peut aussi utiliser les bus, on n’a pas testé, mais ça permet aussi de côtoyer les locaux et se déplacer à moindre coût.

On trouve aussi des locations de vélo, si vous ne souhaitez pas aller loin, pour une journée ou deux ça peut être sympa.

Se loger à Maurice

Il va falloir déjà choisir dans quelle région vous loger. Personnellement je vous conseille plutôt le sud/sud ouest. Je pense qu’on est plus proche des parc nationaux à visiter, l’ambiance est plus cool, plus locale. Dans le nord du côté de Grand Baie, nous avons trouvé que c’était très très touristiques, plein de gros hôtels, et finalement loin des lieux à visiter comme Chamarel, Blue Baie, Le Morne, L’île aux cerfs… Donc à vous de voir.

LOUER UNE MAISON

Comme je vous le disais plus haut, pour ce voyage nous avons été logées par une amie. Si vous n’êtes pas fan des gros hotels vous pouvez tout à fait louer un appartement ou une maison sur Air BNB à partir d’une dizaine d’euros la nuit pour un bungalow, ou vous faire un gros kif dans une grosse villa pour une centaine d’euros la nuit.

ON T’OFFRE 25 EUROS SUR AIRBNB SI TU CLIQUES ICI

CHAMBRES D’HÔTES

Vous pouvez aussi vous loger dans une maison d’hôte, à partir de 30 euros la nuit, il y en a de super sympa à Tamarin, où vous pouvez apprendre à surfer 😉

RESORTS

Et enfin si vous souhaitez vous faire un petit plaisir, de nombreux hotels de luxe vous sont proposés du côté du Morne, et dans le nord autour de Grand Baie. Autour de 80 euros la nuit et bien plus!

Voir les hotels dans le sud ouest ici

Manger à l’île Maurice

STREET FOOD

La aussi, on en a pour tous les goûts et tous les budgets. De notre côté on a beaucoup mangé dans la rue, on trouve aussi des food truck sur les plages pour manger pour 3x rien. 2 euros un plat de Mines sautées ou bouillies, 2 euros les brochettes de poulet, certains proposent aussi du poisson cuisiné à la sauce que vous voulez, là il faut compter entre 8 et 15 euros. Il y a l’embarras du choix, samoussa, roti, et fritures en tout genre, c’est pas très diététique je vous l’accorde, mais c’est délicieux. Nous avons fait une journée presque complète à Port Louis pour faire une dégustation des spécialités street food Mauriciennes, on vous en parle dans un article prochainement.

RESTOS

Nous avons diner aussi au Roots Spirits à Tamarin, un restaurant moyen de gamme qui propose du poisson grillé (calamar, thon rouge…) on s’en est sorti pour 20 euros à deux avec l’apéro. On peut profiter aussi de live et de soirées le mercredi, vendredi et samedi.

Sur les spots touristiques aussi, comme à Chamarel, vous trouverez un large choix d’établissements, on a testé avec Nadine le Palais de Barbizon le plat est unique, mais composé d’un assortiment de spécialités, et vous choisissez : poulet, poisson, cerf, sanglier. Déco un peu loufoque, on adore.

A Port Louis on vous conseille de tester les mines bouillies de chez Anam à Chinatown. C’est à la bonne franquette et typiquement chinois, un délice.

Et puis les établissements de luxe, on a pas testé, mais serait les pieds dans l’eau, dans un cadre idyllique et confortable.

2 semaines à Maurice : Budget

En deux semaines à Maurice nous avons dépensé à 2 : 850 euros.

Cela comprend la nourriture, la location de la voiture, l’essence, les restos, les sorties, les visites. (Hors logement, car nous étions chez une amie)

RECHERCHEZ UN VOL POUR L’ÎLE MAURICE

Marie-Laure Valat
Marie-Laure Valat
contact@blog-trotteuses.com

Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

2 Comments
  • aFabulousTrip
    Posted at 15:35h, 15 mai

    Article très intéressant, Maurice est une très belle île avec des plages paradisiaques, mais depuis une dizaine d’années le côté touristique a tout changé, beaucoup de choses sont un peu plus cher qu’avant et on sent un peu plus le côté business derrière … Et effectivement le voyage Réunion Maurice qui reste une vraie honte, payer autant pour un trajet aussi cours c’est clairement une plaisanterie et de l’abus comparé aux tarifs pratiqués en Europe par exemple, mais bon on a pas trop le choix pour le moment. Quant à la nourriture, j’espère que vous avez bien apprécié parce que c’est une cuisine assez compliquée à retrouver ailleurs 😉

  • Amel
    Posted at 08:25h, 28 juin

    Ah ! Ça fait rêver ! J’ai des amis qui sont déjà allés à l’Île Maurice et ils ont dit la même chose à propos de certains endroits. Il semblerait que c’est trop touristique.

Post A Comment

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages