2 jours à Yangon, point de départ de notre voyage en Birmanie

Visiter Yangon

2 jours à Yangon, point de départ de notre voyage en Birmanie

L’arrivée dans une ville asiatique inconnue est toujours pour nous pleine d’émotion, de curiosité, d’excitation. Il faisait déjà nuit à Yangon, lorsque le taxi nous conduisait à notre hôtel situé dans le quartier de Downtown. A travers la vitre nous voyons la circulation dense que l’on connait dans toute grande ville d’Asie du Sud Est. La première chose qui nous frappe, c’est l’absence totale de deux roues. On apprendra plus tard que les scooters et motos sont interdites dans cette ville uniquement.

YANGON-17

Premiers pas sur le sol Birman

Au détour d’un carrefour nous apercevons les pointes dorées des pagodes illuminées. Il nous tarde déjà le lendemain d’arpenter ses rues, et de faire nos premières rencontres avec la population. L’accueil est bienveillant, que ce soit le chauffeur de taxi, le personnel de l’hôtel et ça fait du bien après plus de 30 heures de trajet…A peine arrivées dans la chambre on s’écroule littéralement sur le lit, et sans s’en rendre compte on s’endort pour une courte sieste avant de trouver de quoi dîner. Ce sera japonais pour cette première soirée, car passé 21 heures, peu d’endroits sont encore ouverts à quelques mètres de notre hôtel.

Une journée à Yangon

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil et un bon petit dej, nous décidons de partir à pied jusqu’au marché Thein Gyi Market. Il nous faudra une bonne heure pour l’atteindre, et le marché s’avère être un bazar assez touristique où l’on trouve surtout du tissu et des bijoux. Rien pour nous séduire, mais le trajet à lui seul nous permet de découvrir la vie à Yangon et les différentes ambiances selon les rues. Tantôt bouddhistes, musulmans, les écoliers, les marchants de rue; mais surtout nous sommes intriguées par ces bâtiments aux façades noires d’humidités, certains à l’architecture coloniales, cela donne une couleur, une atmosphère particulière à la ville. A chaque coin de rue, on vient nous aider à trouver notre chemin, les premiers contacts nous remplissent de bonnes énergies.

Nous trouvons un petit resto en bas du fameux marché, une pause rafraîchissante bien méritée, notre plat de riz et poulet est accompagnée de thé glacé.

Nous poursuivons notre marche jusqu’à la Pagode Sule et Mahabandoola Park le temps de quelques photos. Mais l’heure tourne vite, il nous faut nous rendre rapidement à la Pagode Shwedagon pour en profiter avant la nuit, et voir le jour se coucher sur place. Nous choisissons de prendre un taxi qui nous dépose juste devant l’entrée.

La Pagode Shwedagon

La fameuse, si il y a une chose à ne pas rater ici, c’est bien elle. L’entrée coûte 8 dollars, et pour ce prix tu as droit à un magnifique paréo pour te couvrir les jambes, pensez à une chemise ou autre pour vous couvrir les épaules. Nous sommes entrées dans ce lieu plein de spiritualité, avec nos pieds nues et douloureux de cette journée de marche à Yangon.

D’abord impressionnées par sa taille, et toutes ses dorures, nous en avons fait le tour avant de nous poser dans un coin et observer le monde. Le contraste avec le brouha de la ville et ce calme malgré une forte fréquentation en fin de journée, en fait presque une havre de paix. On admire les moines et les nonnes faire leurs prières, participons à l’allumage des bougies qui à la tombée de la nuit, feront scintiller l’édifice. Les birmans y viennent en famille, les touristes déambulent, mais pour autant la population reste toujours aussi avenante, c’est même eux qui souhaitent prendre des photos avec nous.

Sans nous en rendre compte nous restons là pendant plus de deux heures, avant de retourner en ville pour le dîner.

PS : Repérez bien par où vous êtes entré, car vous risquez de vous perdre en ressortant pour retrouver vos chaussures. Et je dis pas ça parce qu’on s’est perdu… non non ça nous arrive jamais 😉

Où manger à Yangon

En sortant de la Pagode, nous demandons au taxi de nous conduire au quartier de notre hôtel, de lui même il nous propose de nous déposer au marché de nuit de Chinatown. Si vous souhaitez manger des plats locaux avec les birmans, dans une ambiance familiale et bon marché c’est ici qu’il faut venir. Sur quelques mètres, notre odorat est déjà envahi par les odeurs bonnes ou mauvaises, les fourneaux tournent à plein régime dans un joyeux tumulte.

Une femme nous interpelle pour nous proposer sa modeste table, que nous acceptons volontiers. Elle nous montre ses marmites, des nouilles de riz, des légumes, du bouillon et de la viande, un vrai délice en toute simplicité. Avec elle et son fils nous partageons un joli échange plein de rires.

Ça y est nous sommes sous le charme des birmans…

Où dormir à Yangon

Hotel : Hotel Bond – 20 € la nuit avec le petit déjeuner.

Un bon rapport qualité prix, l’hôtel est neuf, les chambres sont grandes avec une fenêtre, très propre, le personnel est jeune et très sympa. Les petits dej son copieux. Notez que les salles de bains sont communes, mais on les partage avec deux autres chambres, donc c’est pas trop gênant.

Voir sur Booking



Notre carnet de voyage vous a donné envie, et vous souhaitez vous aussi partir en Birmanie?

Elephant herd in the junglesPour un voyage personnalisé et authentique en Birmanie, prenez contact avec Laurent, l’expert local de TraceDirecte.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec lui via votre espace client et même l’appeler au Cambodge avec un numéro gratuit !

Marie-Laure Valat
Marie-Laure Valat
contact@blog-trotteuses.com

Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

5 Comments

Post A Comment

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages