[Article invité] Que faire à Cape Town et ses alentours ?

[Article invité] Que faire à Cape Town et ses alentours ?

Note cet article

Julien Legrand de Voyageur Indépendant

Julien Legrand de Voyageur Indépendant

Aujourd’hui Julien de Voyageur Indépendant, nous fait partager son amour pour l’Afrique du sud, et vous donne des bons plans pour réussir votre voyage sur place.

Cape Town est une destination de plus en plus en vogue chez les voyageurs, conséquence certaine de tous les atouts que possède la « Ville Mère ». Elle regorge de choses à faire, donc j’essaierai d’être bref en vous présentant mes activités préférées à faire absolument lors d’un autotour en Afrique du Sud.

Flâner en centre-ville

La première étape de toute visite de Cape Town est une longue promenade en centre-ville. En admirant l’architecture hollandaise de Long Street et des rues piétonnes environnantes, vous passerez par les jardins du Parlement (Company’s Gardens) et vous pourrez acquérir quelques souvenirs au Green Market Square. Je vous suggère de pousser la balade jusqu’à Bo-Kaap, quartier de la communauté Cape Malay, coloured musulmans, aux maisonnettes colorées. Si vous avez le courage, poursuivez jusqu’au Waterfront, pour faire un peu de shopping et boire un verre en terrasse, face à la mer.

Se faire bronzer

L’une des merveilles de Cape Town réside dans ses plages. Elles sont partout. La plus connue pour prendre un bain de soleil est Camps Bay, sorte de Miami sud-africain où villas côtoient piscines à débordements et belles voitures. Bondée l’été, j’ai une préférence pour les criques voisines de Clifton, plus intimes. Un peu plus loin, les plages de Noordhoek et Llandudno sont à la fois vastes et peu fréquentées, parfaites pour un après-midi de repos.

Camps Bay

Parfaire sa culture historique

Difficile de passer du temps en Afrique du Sud sans s’intéresser à son passé. Pour en comprendre une partie, Cape Town dispose de Robben Island, la célèbre île-prison où Nelson Mandela a passé 27 ans. La visite est passionnante car guidée par d’anciens prisonniers. Le départ se fait depuis le Waterfront en bateau et offre rapidement une vue imprenable sur Table Moutain, mais risque d’être annulé en cas de vent important. Je vous conseille également de visiter District Six, qui est plus un lieu de mémoire qu’un musée à proprement parler, très instructif sur l’urbanisme de l’apartheid et les déplacements de populations.

Bateau pour Robben Island

Randonner dans l’une des quatre montagnes de Cape Town

Table Moutain, c’est cette montagne complètement plate qui semble émerger de nul part quand vous l’apercevez par le hublot de l’avion. Elle est magnifique à admirer depuis la terre ferme et offre une vue imprenable sur la ville depuis son sommet. Le téléphérique peut vous y déposer délicatement en quelques minutes. Pour ma part, je préfère marcher. L’ascension de 4h environ offre des paysages à couper le souffle. Mon point de départ favori est celui des jardins botaniques de Kirstenbosch, qui par ailleurs valent à eux seuls une bonne promenade. Table Mountain est entourée de trois autres montagnes: Devil’s Peak, qui abrite le campus de l’université et Rhodes Memorial, si vous disposez de peu de temps pour randonner; Lion’s Head, ascension facile qui débouche sur une vue à 360°; et Signal Hill, populaire pour sauter en parachute et admirer le coucher de soleil.

Cape Point

Passer une journée sur le chemin du Cap de Bonne Espérance

Qui n’a jamais entendu parler du fameux « point le plus au sud de l’Afrique » ? Il est incontournable et vous donnera une réelle impression de bout du monde, mais il me paraît nécessaire de faire d’abord quelques arrêts sur le chemin. Commencez par Muizenberg, le spot des surfeurs, connu pour ses cabanes colorées, où vous pourrez facilement louer une planche et une combinaison pour vous essayer au sport aquatique. Reprenez la route jusqu’à Simon’s Town, bourgade tranquille qui abrite une colonie de pingouins sur la plage de Boulders. Une fois parvenu au Cap de Bonne-Espérance, n’oubliez pas de faire un petit détour par Cape Point pour ensuite revenir vers Cape Town par le coté ouest de la péninsule et la Chapman’s Peak Drive, à mes yeux l’une des plus belles routes du monde.

Boulders Beach

Faire un tour dans les townships

Je vous déconseille vivement de vous promener dans les townships (i.e. bidonvilles) pour des raisons évidentes de sécurité. Cependant, le dimanche, Mzoli’s Meat vaut le détour. Situé dans le township de Gugulethu, c’était à l’origine une modeste boucherie. Victime de son succès, elle s’est développée pour devenir l’incarnation de la tradition sud-africaine du braai. Aujourd’hui, c’est l’un des seuls lieux où toutes les communautés se mélangent sincèrement dans une ambiance vibrante. Le principe est simple: vous commandez votre viande au comptoir, vous l’apportez aux cuisiniers, puis vous rejoignez la salle principale où un DJ se charge de vous occuper en attendant le déjeuner. N’hésitez pas à vérifier régulièrement si votre commande est prête. Cela peut prendre (très) longtemps, mais la viande est excellente. Notez que tous les autres aliments et boissons sont à apporter vous-même.

Manger

A Cape Town, manger est une activité à temps plein. La ville offre une multitude de restaurants, pour le plus grand bonheur de vos papilles. Cuisine végétarienne, américaine, asiatique, indienne, mexicaine, italienne… il y en a pour tous les goûts ! Mes préférés sont concentrés sur Kloof Street, en centre-ville, notamment le Bombay Bicycle Club et le Black Sheep. Si vous préférez goûter un peu à tout, allez faire un tour au Old Biscuit Mill ou à Hout Bay Market, des marchés où, le samedi à l’heure du déjeuner, vous pourrez déambuler entre les stands de nourriture des quatre coins du monde, salée ou sucrée.

Boire du vin

Eh non, les Français ne sont pas les seuls à produire du bon vin, il y en a aussi en Afrique du Sud ! Les terres afrikaners entre Paarl et Stellenbosch sont parsemées de vignobles et de fermes, dont la majorité propose des visites guidées et des dégustations. Pour les Français en manque du pays, il y a toujours Franschhoek (« le coin des Français », en afrikaans), petit bourg qui rappelle l’influence historique des Huguenots dans la région. Alors n’hésitez pas à vous rendre sur l’une des nombreuses routes des vins d’Afrique du Sud

Faire la fête

Cape Town est une ville très animée, surtout à la nuit tombée. Les fêtards de tous bords se retrouvent à Long Street, la rue principale du centre-ville, bordée de bars et de discothèques où l’on trouve toutes les ambiances imaginables, du hip-hop à la techno en passant par les concerts live et le rock old school. Le mieux ? Passer d’un endroit à un autre pour apprécier cette atmosphère unique.
J’espère que cette multitude de choses à faire à Cape Town vous a donné l’envie d’y faire un tour, c’est vraiment une région exceptionnelle et unique…

Qui a écrit cet article

Marie-Laure Valat
Je partage avec vous mes récits et mes bons plans voyages que j'effectue avec Carole. Webdesigner de métier, j'ai découvert le blogging durant notre premier voyage en sac à dos en 2013. L'aventure continue!

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Carnet de voyage, photos de voyages, conseils voyageurs, vidéos de voyage à travers le monde par deux blogueuses voyageuses.